Mon village

a confié depuis 2001 son administration à Mme Paulette Ackermann et à son équipe renouvelée en 2008. Au cours de ces deux mandats, la municipalité a entrepris des rénovations conséquentes.

Nos "grands" travaux:


beffroiLe beffroi de l'église: Cette tour, charpentée en bois, soutient "Barbe Décor" la cloche de plus de 850kg et de près de 500 ans d'âge. En automne 2001, la locataire du clocher de Marigny, ne bat plus le rythme du village, le beffroi se disloque et pendant le battement de la volée, l’étage supérieur vient frapper des coups de bélier répétés, lézardant le clocher et menaçant de le détruire. La municipalité a donc décidé de mettre en arrêt technique l'angélus, le temps d’entreprendre les réparations du clocher et du beffroi. Elle a confié la réfection et la reconstruction à l’identique de la charpente, à l’entreprise Lamour Gérard de Montceau les mines, qui s’est acquité avec compétence de cette tâche délicate. La réfection de l’équipement campanaire a été confiée à l’entreprise Plaire de St Symphorien de Marmagne qui s’est affairée afin que la cloche de Marigny puisse sonner FA# pour Pacques.

Pont des chaumeauxLe pont des Chaumeaux: Quand l'unique accès à une maison d'habitation enjambant la rivière s'affaisse sous les charges excessives des riverains, il faut faire jouer la solidarité et reconstruire.

 

La lupose caniveauxtte contre l'humidité du bâtiment de l'église: Mise en place de gouttières sur la nef, de caniveaux en pierres au pied de la partie romane avec l'accord de l'architecte des monuments historiques, fabrication et pose d'une grille "d'aération" pour la porte principale

 

Toiture clocherTravaux sur la toiture du clocher et les vitraux: Il a fallu faire appel en urgence aux spécialistes de la toiture en ardoise et de la restauration de vitvitrail casséraux: "Datés de 1884, les trois vitraux du Chœur de l’église de Marigny souffrent de leur âge et des récents coups portés par les vents violents. Les verres ne sont plus tenus par le sertissage en plomb . Les vergettes se détachent, l’ensemble prend bien des rides et s’affaisse. Déjà quelques pièces de verre se sont cassées en tombant...Sur la baie du Chœur, 14 verres sont cassés, alors que sur la baie sud, 5 sont à changer..." 

Le CoeLe croisement avant travauxur de village, qui a demandé plusieurs années, a fait intervenir de nombreuses entreprises de la conception à la réalisation. Cette réalisation menée à terme en 2010 nous a permis de transformer en T3 et T4 en travauxhabitations décentes 2 bâtisses vouées à la démolition, de rénover le centre du village par ses aménagements, sa voirie et son fleurissement et de maintenir en service public une bascule de 30 tonnes utilisable 24h/24 pour tout négoce agricole ou autre.

 

A cela il faut ajouter l'élaboration de la carte communale qui nous permettra d'accueillir quelques nouveaux habitants, la reprise de toute la signalisation des chemins de la commune, la réalisation d'un nouvel espace au cimetière, récemment en 2013, la réfection de la salle polyvalente et, en phase finale actuellement, l'aménagement de vos balades vertes en particulier la pose par l'O.N.F d'une passerelle qui enjambera la rivière aux Panneceaux ...

et voilà une partie du Coeur de village

facade coté bascule

  mairie