Les amis du Vautrait de Ragy

 

Un 14 Juillet de fête à MARIGNY

 

Quoi de mieux pour célébrer la fête nationale ?

 

Dès le mercredi après midi, l’équipe de Jean Marc MONTCHANIN est à pied d’œuvre sur la place de la mairie. En un tour de mains les stands sont montés pour accueillir les randonneurs et les curieux. La buvette à l’ouest du monument, le stand des amis du Vautrait au centre, à l’accueil la roulotte aux inscriptions et à l’est le grand tunnel qui cache le tournebroche. C’est décidé, les jambons seront sous la surveillance de l’église.

 

« Les amis du Vautrait de RAGY » ont ainsi pris en main les festivités du 14 Juillet dans le village. Chaque équipe sait ce qu’elle a à faire, que ce soit aux stands de ravitaillement ou au quartier général. Et l’efficacité est redoutable.

 

Au programme de la journée, randonnées, vénerie, repas et bal champêtre.

buvette 14juillet  stand vautrait 
montage tunnel  avant la braise

Tout est prêt

 

Au petit matin du 14 juillet à défaut de défilé, des circuits de randonnées en VTT, à cheval ou en calèches sur des kilomètres et des kilomètres de chemins balisés par les soins de organisateurs avec l’aide des VillaJoies. Si ce n’est pas aussi large que les Champs-Elysées, la longueur les vaut bien. Quel défilé ! Jugez vous-même.

 

Balades à cheval ou en calèche:

caléche1  caléche2
caléche3  chevaux2chevaux1Chevaux3

 

Vénerie :

 

Juste avant de se retrouver devant le repas du soir, en guise de mise en bouche en quelque sorte, vers la fin d’après midi, Pierre ACKERMANN, maître d’équipage du Vautrait fait une démonstration de la conduite de ses 40 chiens.

cors1  cors2

 

Les cors trompes de chasse, formation en V comme la patrouille de France, accompagnent cette démonstration et c’est grâce à Yves de La Bussière, fin commentateur, expert patenté, que le nombreux public a découvert les codes traditionnels de la vénerie. Une sonnerie par animal, une sonnerie par événement, une sonnerie par… On cause pas, on sonne. Il faut être bien « embouché » et avoir du souffle pour communiquer (le pavillon se trouve à 4,25m des lèvres). Essayez dans un tuyau d’arrosage, juste pour voir ! Dur langage universel : celui des hommes et celui des animaux. Les chiens « frétillent de la queue » ou sont à l’arrêt sur cette sonnerie, les cavaliers se décoiffent sur cette autre… Je m’égare mais :

  démonstration3
Attention, c’est parti pour un galop d’enfer. Les chiens autour du cheval et du cavalier, en groupe serré, à se faire piétiner par un sabot, s’élancent en direction des Panneceaux, dans les prés que Michel a aimablement prêtés pour l’occasion. Pas de risques, ni pour les chiens ni pour les chevaux a expliqué le commentateur. Les chiens (la race) et les chevaux sont sélectionnés pour. Ils sont habitués les uns aux autres ne font qu’un, équipage, que Pierre et Mathieu, en bons capitaine et second, gouvernent à la perfection.
démonstration8  démonstration10
Encore quelques arabesques au loin, un retour tranquille aux ordres et c’est la curée froide. En langage commun « la bouffe », en langage soutenu : le repas de viande froide (en opposition à la viande chaude lors d’une chasse).

Alors quand la viande est posée sur le pré c’est un concert d’aboiements. Mais il n’est pas question de manger dans ce brouhaha. On est bien élevé au Vautrait.
On aboie, on aboie, on se regroupe tranquillement, presque en ligne, les « essuie glaces » frétillent de plus en plus vite et… le silence se fait. Le maître a le fouet levé pour donner le départ. La tradition veut que le silence dure une minute. Avez-vous déjà essayé d’obtenir le silence à la cantine ? Vous appréciez d’autant la prouesse !
Et puis, quand le silence est bien établi, même si la minute n’est pas atteinte, le maître se laisse un peu attendrir. Il baisse le fouet.
démonstration11  démonstration12
Quel démarrage, quels bonds ! C’est « la ruée de la curée » et c’est chaud ! Il y a les goulus qui ne veulent pas partager, les malins qui cherchent à s’isoler, un ballet improvisé et très drôle. J’ai même vu un « bisou » sur la truffe d’un chien « spectateur » qui en est resté coi. Un vrai moment de bonheur animal.
démonstration 19  démonstration 20
Bon ! La récréation est terminée pour la meute. En avant vers le chenil sous les applaudissements du public conquis et les sonneries magnifiques qui ponctuent cette démonstration magistrale.

 

La fête continue. Encore une petite demi heure pour que le jambon soit cuit parfaitement m’a affirmé Bernard Desmurs.

public2  public4

 

« A TABLE TOUT LE MONDE ».

 

Ce sont plusieurs centaines de repas qui sont servis par les bénévoles des deux associations de Marigny sous les « flonsflons » du Bal populaire. Et ainsi la fête continue jusqu’au bout de la nuit dans une ambiance amicale et chaleureuse.

la boite à tickets

 

Merci à tous pour cette magnifique journée. Bravo et Merci particulièrement à toute l’équipe de Jean Marc, merci à Pierre et Mathieu, à Yves et toute l’équipe des sonneurs, merci à la collaboration des VillaJoies, merci à Michel et Bernard D et un grand merci à tous les participants pour cette belle journée de fête.

 

 Pour animer à nouveau notre village, ce sera quand vous voulez, avec plaisir.

 

 

Les amis du Vautrait de RAGY

 

Petit lexique:

Vautrait, n. m. Equipage de chasse pour le sanglier

Vautre, n. m. Chien qui chasse le sanglier et qui fait partie du vautrait

Vautrer, v. tr. 1er gr. Chasser le sanglier avec les vautres

Cette association, est présidée par Jean-Louis Croccel et rassemble les amateurs de vénerie et principalement les membres et suiveurs du Vautrait de Ragy, dont le maître d'équipage est Pierre Ackermann.

 

Vous voulez en savoir plus sur nos passionnés: voici un article des spécialistes de Chassons.com

 L'association organise les 2 et 3 Août 2014 une fête de la chasse :

fête de la chasse