La reconnaissance du village

 

Le Pays doit d’abord se relever de ce terrible conflit, panser ses blessures, relancer l’économie, magistralement maintenue à l’arrière, pendant ces quatre années, par la volonté et le courage des femmes . Puis vient le moment de la reconnaissance.

Le monument aux "morts pour la France"
A Marigny, c’est le 29 mai 1932, presque 14 années après la fin du conflit que le conseil municipal décide de « faire élever un Monument aux Morts de la Grande Guerre ». M Decerle Etienne, maire, est autorisé à traiter de gré à gré avec Messieurs Léré, Dufour et Girardot, carriers à Le Puley, l’érection de ce monument dans les plus brefs délais pour un montant de 7.750 fr. La réception de ce Monument présenté par les trois carriers  a été faite au mois d’Août 1932.

Voici son aspect d’époque

ancien monument

Voici le monument  lors de la cérémonie du 11 novembre 2013:
Monument 2013

En plus de l'érection du monument aux morts, la population a tenu a faire graver une plaque commémorative à l'intérieur de l'église de Marigny

plaque église

Nous avons également retrouvé dans les archives communales le document A3 nominatif: "mort pour la patrie", que recevaient les familles des victimes de cette première guerre mondiale:

2 Aout 1914 - 28 juin 1919: un Prénom, un NOM, dans une citation de FOCH, sous une citation de R Poincaré

mort pour la patrie