La guinguette du samedi soir

Sur le journal vous avez pu lire le compte rendu de la fête.

Peut être aimeriez vous voir les coulisses de la guinguette ?

Toute la semaine, ça va, ça vient entre le garage, la pelouse et le terrain de boule.

 

Un C15 saumon passe et repasse le nez en l’air et le coffre bien chargé. Puis c’est un fourgon, un camion, un tracteur et même un char. Yves est aux commandes, Alain commente sous les éclats de rire, et tous s’affairent dans la bonne humeur.

  

 En cuisine depuis le vendredi, c’est aussi l’effervescence Tout le petit monde d’Annie s’apprête à recevoir 150 convives dans les flonflons d’Edouard pour une soirée inoubliable.

Les crudités sont dans la chambre froide, le pain tranché, la buvette est prête et fraîche (la soirée promet d’être chaude) et en 5 heures, les jambons sont embrochés et cuits au feu de bois.

Chacun est à son poste, les conditions météos sont excellentes, l’ambiance champêtre et le parquet glisse juste ce qu’il faut pour tourbillonner sans risque. Il ne va pas désemplir.

  

C’est une belle fête de village que les VillaJoies ont encore réussi cette fois ci.

Nous les remercions au nom de tous les convives qui ont passé une superbe et douce soirée.

 

Merci à tous ces bénévoles qui nous montrent qu’un « village », au milieu de ses vieilles pierres, peut vivre de beaux moments. C’est peut être cela sa vraie richesse !