La Communauté Urbaine

La commune a intégré la Communauté Urbaine Creusot-Montceau le 1er janvier 2014.

Chaque famille a reçu le livret de Bienvenue à la Communauté urbaine et le sac éco emballages pour "mener" les "contenants" aux points de ramassages.

Quelques exemplaires sont encore disponibles en mairie.


Obligations et implications

Nous avons rejoint la CUCM le 1er janvier 2014. Ce dossier a fait couler beaucoup d’encre dans la région ; en effet, l’état a décidé de modifier l’organisation des collectivités territoriales. Les principales directives étaient les suivantes :

-          Il ne doit plus y avoir de communes isolées.

-          Il ne doit plus y avoir d’intercommunalités inférieures à 5000 habitants.

-          L’intercommunalité doit avoir une continuité territoriale.

-          Il faut diminuer le nombre de syndicats.

-          Il faut améliorer la cohérence spatiale au regard des périmètres des Unités Urbaines, des bassins de vie.

Lors de la réunion publique du 23 juin 2011, Monsieur Jean-Claude Lagrange, Président de la CCM, a expliqué les compétences de la CUCM et les modalités d’accueil de la commune de Marigny dans la communauté urbaine.

Notre intercommunalité « Autour du Mont Saint Vincent » ne pouvait plus exister en tant que telle car nous étions en dessous du chiffre fatidique des 5000 habitants. En mai 2011, Monsieur le Préfet de Saône-et-Loire a proposé un nouveau schéma territorial pour l’ensemble du département et a soumis sa réflexion aux différentes communes. La première idée était de nous regrouper avec la CC de La Guiche et la CC Entre Grosne et Guye, précisant que nous n’avions que 3 mois pour nous prononcer.

Rapidement, devant le refus de certains élus, de se regrouper avec « la CC de La Guiche », et l’horizon inconnu qui nous était proposé, nous avons étudié la possibilité de rejoindre la CUCM afin de rester dans la cohésion spatiale des bassins de vie proposée par le législateur. Le conseil municipal a donc choisi, après étude comparative des différentes propositions et compétences, de rejoindre la CUCM.

Par délibération du 22 juillet 2011, le conseil municipal demande, à bulletins secrets, par 9 voix pour, 1 voix contre, son intégration à la CUCM. Il est rappelé que la commune reste entièrement libre de fixer les montants de la fiscalité des ménages pour équilibrer son budget.

 Qu’est ce que cela va changer pour vous au quotidien ?

L’intégration de la commune à la communauté a apporté quelques changements dans les services à la population et notamment dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, dans la collecte des ordures ménagères ou celui des transports.

Les transports

Pour les transports scolaires, il n’y a en fait pas de changement visible pour ceux qui vont au Collège ou au Lycée, la communauté passera dans un premier temps une convention avec le conseil général qui continuera à assurer les transports scolaires.

La communauté ne peut pas mettre en place des lignes régulières sur tout son territoire, cela coûterait très cher et il y aurait très peu de monde dans les bus. Elle a donc eu l’idée de mettre en place un « transport à la demande ». Ce n’est pas nouveau, mais il permet d’offrir à tout le monde un moyen de se rendre dans les villes centres.

Ce service fonctionne du lundi au samedi : il suffit de réserver la veille pour une course du lendemain matin ou avant 10h pour une course l’après-midi du même jour.

Un minibus ou taxi vient vous chercher à domicile et vous transporte jusqu’à l’arrêt de votre choix, qui sont au nombre de 3 : à Montceau, quai de Gaulle, hôpital J.Bouveri ou à St Vallier centre commercial. Suivant votre destination, vous aurez éventuellement à emprunter les services réguliers de Mon Rezo depuis votre arrêt.

Pour le retour, le minibus ou le taxi vient vous reprendre à ces mêmes arrêts puis vous ramène à votre domicile.

Attention ce n’est pas un taxi ! Il y a quelques contraintes : les horaires sont fixes :

Du lundi au vendredi de 08h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Pour l'aller, vous choisissez votre heure d'arrivée à l'un de ces points d'arrêt parmi les horaires suivants :

-          09h00

-          10h30

-          14h00

-          15h30

Pour le retour, vous choisissez votre heure de départ de l'un de ces points d'arrêt parmi les horaires suivants :

-          10h30

-          12h00

-          16h00

-          18h00

 Prenons un petit exemple. Je veux aller au marché à Montceau mardi prochain. J’appelle la veille pour réserver un transport qui arrive à 10h30 et un autre qui me ramènera à 12h une fois que j’aurai fini mes courses. Le mardi, un taxi ou un minibus, vient me chercher chez moi et j’arrive à 10h30 quai de Gaulle. A midi moins cinq, je me mets à ce même arrêt et « mon chauffeur » me ramène à domicile avec mes courses. Ce n’est pas un taxi, mais c’est moins cher : 1,15€ la course, soit 2,30€ pour l’aller-retour.

 Le tri sélectif

La benne de ramassage des ordures passera le jeudi, comme toutes les semaines actuellement. Les agents de la communauté viennent collecter deux conteneurs, un jaune operculé et un noir. Le jaune est le conteneur dans lequel il faut mettre la collecte sélective : les papiers, les plastiques, les boîtes de conserve. Au départ c’est un peu compliqué, mais avec l’habitude, on s’y fait. Quand il y a un doute, il vaut mieux mettre son déchet dans le conteneur noir. Une grande partie sera recyclée ou transformée en compost par Creusot Montceau Recyclage !

La benne d’ordures ménagères ne peut pas aller dans les impasses, aussi la plupart des points d’apport volontaires ont été maintenus avec deux types de conteneurs collectifs au lieu d’un. Il y a donc une très petite différence par rapport à l’ancienne situation. Aux points propres sont maintenues les bennes à verre.

On retient :

Quels déchets dans quels bacs ? Comment trier vos déchets ?

Les déchets recyclables à déposer en vrac (sans sac) dans le BAC JAUNE :

- les emballages plastiques vides (bouteilles d'eau, de lait, d'huile, de liquide vaisselle, les flacons de lessive...),

- les cartons (briques alimentaires, boîtes et suremballages),

- les journaux et magazines (prospectus, annuaires, catalogues...)

- les métaux (boîtes de conserve, canettes...).

 

Ne pas mettre dans ce bac :

- les vêtements, jouets, ficelles, cordes...

- le verre,

- les déchets toxiques (peinture, solvants...)

- les encombrants (gazinières, literie, téléviseur, radiateur...).

 

Les ordures ménagères non recyclables (tout ce qui ne peut pas être trié)  dans le BAC NOIR :

- les couches, les articles d'hygiène, le coton,

- les restes alimentaires (épluchures de légumes et de fruits, restes de repas, sachets d'infusion, marc de café...),

- les sachets en plastique, les barquettes (polystyrène ou plastique), les pots en plastiques salis (pots de yaourt...),

- les sacs de caisse, les films plastiques.

Le contenu du bac noir servira à fabriquer du compost, utilisable pour certains types de cultures ou dans des opérations d'aménagement paysager.

 

Ne pas mettre dans ce bac :

- le verre,

- les médicaments (apportez-les à votre pharmacien),

- les déchets toxiques (peinture, solvants...),

- les piles, déchets d'équipements électriques et électroniques,

- les encombrants (gazinière, literie, téléviseur, radiateur...),

- les déchets verts.

 

Pour tout ce qui ne va pas dans les bacs, deux déchèteries sont à votre disposition :

- Déchèterie de Barrat-Lucy à Montceau

- Déchèterie du Bois Morey à Torcy

 Les horaires sont les suivants :

  • Du 1er avril au 31 octobre : - du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h

                                                            - le samedi de 9h à 18h

                                                            - le dimanche de 9h00 à 12h

  • du 1er novembre au 31 mars : - du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

                                                             -  le samedi de 9h à 17h

                                                             -  le dimanche de 9h à 12h

La communauté fournit une carte pour rentrer dans la déchèterie. L’entrée est gratuite.

Nous vous rappelons que les déchèteries sont fermées les jours fériés.

Attention, pour accéder à l'entrée de chaque déchèterie, vous devrez être muni de votre badge d'accès.

Si vous vous posez des questions sur le tri des déchets, un numéro vert gratuit est mis à la disposition des habitants de la Communauté Urbaine, le 0800 216 316.

 

En fait,  une partie du fonctionnement de la déchèterie est payée dans la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Chaque année, celle-ci est calculée sur la base de la valeur locative de la maison, multipliée par le taux voté par le conseil communautaire soit 10,53%. Si aujourd’hui la base de la valeur locative de ma maison d'habitation est faible, je paierai un peu moins que la redevance à la Communauté de communes et je ne paierai pas les 50€ de redevance demandée aux agriculteurs ou aux artisans.

 

L’eau et l’assainissement

 

Une convention entre le Syndicat Intercommunal des Eaux Guye et La CUCM est passée pour définir les conditions de poursuite de la gestion du service eau par la SAUR.

 

Véolia assure la facturation.

Il est un peu compliqué de comparer les prix de l'eau. Le syndicat des eaux de la Guye adhère au Sydro (renouvellement des conduites), a une répartition des coûts non proportionnelle au volume dépensé et surtout bien différente de celle de la CUCM, qui elle, n'adhère pas au Sydro. En fait, le prix de l’eau ramené au m3 varie en fonction de la consommation puisqu’il y a une part fixe qui correspond à l’abonnement au service, presque 60€ HT par an. A cela s’ajoute la rémunération de Véolia qui gère le service, la part de la communauté pour qu’elle puisse faire des travaux sur les réseaux ou sur les usines, les taxes, la TVA. Tout cela est très compliqué, parce qu’en plus, le prix varie en fonction du type d'assainissement de mon habitation et comme à Marigny nous ne sommes pas raccordé au réseau d’assainissement, ce sera moins cher.

Alors pour mieux comprendre, voici un petit tableau correspondant au cas de Marigny.

En fait, de toute façon, pour payer moins cher, la meilleure solution c’est d’économiser l’eau.

Consommation annuelle

50 m3

100m3

300m3

Coût si je ne suis pas raccordé au réseau d’assainissement (septembre 2013)

193,38 € TTC soit  € TTC/m3

310,57 € TTC soit  3.10 € TTC/m3

486.50 TTC soit     € TTC/m3

 

Pour l’assainissement non collectif, le diagnostic de mon installation est fait depuis novembre par Véolia qui est passé pour contrôler les installations.

 L’Urbanisme :

La carte communale sera respectée. Le service chargé de l’instruction des dossiers d’urbanisme changera, puisque les services de la Communauté prendront le relais de la DDT en instruisant de la même façon les dossiers selon le Règlement National d’Urbanisme.

 La communauté ce n’est pas que cela, c’est aussi son service développement économique, l’aide pour créer un espace numérique…

En espérant avoir répondu à vos interrogations…

L’équipe municipale

 En attendant d'autres précisions, vous pouvez assister à la réunion du conseil communautaire 

en vidéo:icone Web TV CUCM