François FOREST

Chair à canon avec les tirailleurs sénégalais au chemin des Dames

François Forest est né le 19 juillet 1895 à Cersot. La classe 1915 a été appelée en décembre 1914. François est donc parti après les premiers mois de conflit et est incorporé au 5° régiment d’infanterie coloniale sous le matricule 61855.
Les coloniaux forment une troupe de choc, ce que le général Mangin appelle « la force noire ». Ce régiment est composé d’européens et des « tirailleurs sénégalais ».
Le général Nivelle est persuadé, malgré tout, qu’une rupture de front est possible en attaquant massivement entre Reims et Soissons. Dix jours de préparation d’artillerie, mission : franchir l’Aisne, gravir le chemin des dames et atteindre Laon le soir même.

Le 16 Avril 1917, les premières positions sont enlevées aux allemands par l’armée de Mangin. François est dans le groupe qui reprend, ce jour, 30m de tranchée aux Allemands.

Des extraits du Journal de Marche et Opérations de son unité sont largement donnés ci-dessous. Ce journal décrit, en détail, le combat, l’avancée, les difficultés, les morts et blessés européens, les morts et blessés sénégalais. François meurt dans cette attaque à Nd de Paissy à 22 ans. Il a tenu 2 ans et 4 mois en 1ère ligne.
Le 5 mai, deuxième assaut, pas plus de percée. Nivelle « le boucher » est remplacé par Pétain. Les massacres entraîneront des mutineries fortement réprimées

 Le chemin des dames le 16 avril 1917

Forest 2

Forest 3

Forest 4

Forest 5

Forest 6

Forest 7

Forest 8

Forest 9

Forest 10

Et les tirailleurs :

Forest 11